L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Le Cosatu choqué et déconcerté par le limogeage du ministre des finances Nhlanhla Nene

Alors que l’Anc et le Sacp se contentent de prendre note du changement de ministre des finances, le troisième partenaire de l’alliance tripartite exprime son inquiétude et désapprouve la décision du Président Zuma. Pour le Cosatu ce changement intervient à un très mauvais moment : “L’économie est sur les genoux et l’hémorragie des emplois ravage tous les secteurs d’activité. Le taux de chômage explose et la fuite des capitaux est de retour. Toute manoeuvre dans ce champ de mines exige stabilité, continuité et expérience, qualités que le Camarade Nene a largement démontré.” Tout en souhaitant bon courage au nouveau ministre, le Cosatu le met en garde sur la tentation de faire de son ministère, un super ministère. Le Cosatu réitère son hostilité totale au projet d’équiper le pays de centrales nucléaires, projet jugé “inutile, dangereux et hors de prix”. Le Cosatu rappelle que le pays n’a pas besoin d’un nouveau scandale comme celui du Arms Deal, l’achat de matériel militaire en 1999. Le Cosatu souhaite que le nouveau ministre prenne des décisions courageuses pour sortir le pays du marasme économique et lutte efficacement contre la corruption. .

Voir en ligne : cosatu Today


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Disparition de l’ancien président du Botswana


Disparition de Joël Joffe, un défenseur des accusés de Rivonia


Que sont les jeunes lions devenus ?


Les responsables d’Eskom et SABC, premières victimes du Zuptagate




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP