L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Bataille juridique entre les mineurs et les compagnies minières

Le recours collectif devant la justice de 69 mineurs qui accusent leurs employeurs d’être responsables de leur tuberculose ou silicose risque de se perdre dans le labyrinthe des lois. Les mineurs demandent des compensations financières à 32 compagnies minières qui opéraient dans 82 mines d’or en Afrique du Sud depuis 1965 et qui ont négligé de prendre les mesures appropriées pour diminuer les risques de maladie des poumons dus aux poussières. Les compagnies réfutent ces accusations parce qu’elles ne sont pas étayées par des preuves formelles, que la plainte des mineurs ne peut concerner qu’une mine à la fois et que selon l’avocat de Anglo Gold Ashanti il n’existe pas dans la loi de « délit collectif » et personne ne peut dire que les compagnies minières ont agi de manière concertée. La bataille juridique sera longue, mais si les mineurs gagnent contre les compagnies minières, la sécurité et la santé des mineurs deviendraient des priorités du travail dans les mines.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

La culture du tabac au Malawi : un esclavage qui ne dit pas son nom


Deloitte, le cabinet d’audit pris la main dans le sac


Un grand pas en avant pour aider les femmes


Le prix du pain augmente de 60% au Zimbabwe




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP