L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Le public n’a pas à savoir ce que contient le rapport sur le massacre de Marikana

Un juge vient de rejeter la demande de la publication immédiate du rapport sur le massacre de Marikana au prétexte que les familles et leurs avocats doivent d’abord être prévenus. Le Président Zuma s’est engagé à rendre ce rapport public le 30 juin. Le juge a aussi suggéré que le massacre de Marikana pourrait être envoyé devant la CPI. Les familles et les mineurs ne sont pas prêts de connaître la vérité sur la fusillade qui a tué leurs proches. Une façon d’enterrer l’affaire au nom de la justice !


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019


Le chômage : le grand fléau pour les Sud-africains




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP