L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Black Sash ou l’honneur de l’Afrique du Sud blanche

Il y a 60 ans, le 19 mai 1956 à Port Elizabeth, un groupe de femmes blanches ont choisi de s’opposer aux lois de l’apartheid, défiant le gouvernement, leurs familles, leurs maris, leurs amis, têtues et obstinées, ne sacrifiant en rien leurs bonne manières, mais en disant non avec fermeté à ce qu’elles considéraient comme une atteinte insupportable à la démocratie. Les femmes de Black Sash, l’écharpe noire qu’elles portaient était signe de deuil de la démocratie, étaient partout, silencieuses porteuses de pancartes ou manifestant devant le Parlement , pour dénoncer les horreurs de l’apartheid. Aujourd’hui, le Black Sash aide les plus démunis car pour l’organisation, la liberté quand on a faim n’est pas vraiment la démocratie.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP