L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Echec de la motion de censure contre le Président Zuma

L’opposition qui avait déposé une motion de censure contre le Président Zuma n’a pas réussi à convaincre la majorité des parlementaires. La motion n’a obtenu que 113 voix pour, 221 voix contre et 8 abstentions. Avant le vote, le débat a été particulièrement houleux et les insultes ont fusé. Jacob Zuma a été qualifié de « Président je ne sais pas » ou de « Président Tefal ». Les accusations les plus virulentes de « voleur » ou de « responsable de la mort des mineurs de Marikana » ont du être retirées par ceux qui les avaient proférées. Mmumsi Maimane, président du groupe de l’Alliance démocratique a accusé les députés de l’Anc de protéger le président contre les multiples accusations de fraude et de corruption à son égard, accusations qui devraient l’amener devant un tribunal, s’il ne bénéficiait pas de son immunité de président.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP