L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Femme et mineur : double danger au travail

Il y a de plus en plus de femmes qui descendent travailler à la mine, faisant preuve d’un réel courage d’oser s’aventurer dans ce monde d’hommes. Non seulement elles connaissent le travail harassant des mineurs, mais en plus elles doivent faire face à l’agressivité masculine qui va jusqu’au viol. Une femme mineur qui prenait une douche dans le vestiaire des femmes a été violée dans la mine de platine de Rustenberg appartenant à la compagnie Amplats (Anglo American Platinum). Il y a deux ans dans la même mine une femme a été violée puis poignardée à mort. Le Num, syndicat des mineurs, dans un communiqué, constate que « les femmes mineurs courent toujours le risque d’agressions et de viol…et que bien peu de choses ont été faites pour changer la culture d’agressivité masculine caractéristique du secteur minier…et assurer des conditions de travail en toute sécurité aux femmes de plus en plus nombreuses qui travaillent à la mine ».


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Guerre ouverte des factions au sein de l’ANC


Namibie : la Chine n’aime pas les syndicats indépendants


L’année universitaire commence par un drame


Covid 19 : un vaccin fabriqué en Afrique du Sud




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP