L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Scandale des ventes d’armes : une affaire renversante

Les auditions de témoins se poursuivent devant la Commission Seriti chargée de faire la clarté sur l ‘obscur marché des ventes d’armes à l’Afrique du Sud, affaire qui a démarré en 1999 quand l’Afrique du Sud a décidé de rénover le matériel de son armée. Selon le dernier témoin, Richard Young, directeur de la compagnie CCII Systems est venue expliquer comment sa compagnie a perdu le marché de la fourniture du système électronique qui devait équiper les corvettes de la marine sud-africaine, au profit de sa rivale African Defence Systems. Cette dernière appartenait à Shabir Shaik, conseiller financier de Jacob Zuma, condamné pour fraude et corruption. African Defence Systems avait pour sous-traitant la compagnie française Thomson CSF, appelée aussi Thint SA. Robert Young a démontré, documents à l’appui, comment les appels d’offre étaient truqués au point de faire payer au prix fort du matériel inefficace pour équiper l’armée sud-africaine, marché dénoncé par les plus haut gradés de l’armée. Une affaire « renversante » payée par les contribuables sud-africains.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP