L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Scandale des ventes d’armes : une affaire renversante

Les auditions de témoins se poursuivent devant la Commission Seriti chargée de faire la clarté sur l ‘obscur marché des ventes d’armes à l’Afrique du Sud, affaire qui a démarré en 1999 quand l’Afrique du Sud a décidé de rénover le matériel de son armée. Selon le dernier témoin, Richard Young, directeur de la compagnie CCII Systems est venue expliquer comment sa compagnie a perdu le marché de la fourniture du système électronique qui devait équiper les corvettes de la marine sud-africaine, au profit de sa rivale African Defence Systems. Cette dernière appartenait à Shabir Shaik, conseiller financier de Jacob Zuma, condamné pour fraude et corruption. African Defence Systems avait pour sous-traitant la compagnie française Thomson CSF, appelée aussi Thint SA. Robert Young a démontré, documents à l’appui, comment les appels d’offre étaient truqués au point de faire payer au prix fort du matériel inefficace pour équiper l’armée sud-africaine, marché dénoncé par les plus haut gradés de l’armée. Une affaire « renversante » payée par les contribuables sud-africains.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC –chapitre 2


Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière


Disparition de Laloo Chiba, un des derniers vétérans de la lutte




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP