L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les Sud-Africains aussi apprécient les banques suisses

Il n’est pas illégal d’ouvrir un compte dans une banque suisse, mais tout dépend de la raison de ce dépôt et de son utilisation. Dans la vaste enquête menée dans 45 pays sous la bannière du Consortium international des journalistes d’investigation et dont le Monde a publié une partie, sur la liste des clients, on trouve des escrocs, des fraudeurs du fisc, des marchands d’armes, des diamantaires, des hommes politiques, des célébrités. On apprend que 2 milliards de dollars ont été déposés sur 221 comptes par 585 Sud Africains. Parmi ces noms celui de Fana Hlogwane, détenteur de plusieurs comptes à la banque HSBC, accusé d’avoir été l’homme qui distribuait les enveloppes dans le scandale des achats d’armes de l’Afrique du Sud. Il aurait aussi reçu beaucoup d’argent de la part de BAE, la compagnie d’armement britannique. La commission d’enquête sur le scandale de la rénovation du matériel des forces armées sud-africaines est toujours en cours. Les banques suisses ne connaissent pas les changements de régime politique : elle travaillaient avec le régime d’apartheid, elles travaillent toujours avec l’Afrique du Sud.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP