L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Quand l’habit fait le moine au Parlement sud-africain

Le Parlement sud-africain veut adopter un code vestimentaire pour les élus. Adieu salopettes rouges, casques de chantier et bottes en caoutchouc, emblèmes de la classe ouvrière. Les élus du parti de Julius Malema, le Parti des combattants de la liberté, qui justifiaient cette tenue en déclarant qu’ils représentaient la classe ouvrière vont devoir, comme les autres élus revêtir costumes et cravates ou habits traditionnels pour siéger au Parlement. Le texte qui va être soumis au vote prévoit aussi l’interdiction des jeans, shorts et tongs pour les honorables parlementaires. Toutefois les « chemises du Président », les chemises aux couleurs vives que portait Nelson Mandela, seront autorisées. L’Inkatha Freedom Party et le Congrès du veulent eux aussi l’adoption de ce code vestimentaire. Les élus de l’Anc sont aussi opposés au vote secret proposé par le parti EFF, car ils estiment que les élus doivent respecter les consignes de leur parti et le montrer clairement sans état d’âme.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma devra payer ses frais de justice


Tanzanie : un barrage hydroélectrique dans un site classé patrimoine mondial de l’Unesco


De l’eau dans le gaz des relations Rwanda –Afrique du Sud


Swaziland/Eswatini : les étudiantes obligées de se livrer à la prostitution pour vivre




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP