L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les riches toujours plus riches, les pauvres toujours pauvres

Les inégalités en Afrique du Sud ne font que se renforcer au fil des ans. Vingt ans après les premières élections démocratiques, toutes les études arrivent à cette amère conclusion. Selon la dernière étude du Labour Research Studies, alors qu’il fallait 40 ans de salaire pour un salarié moyen pour gagner l’équivalent de ce que gagnait en un an un dirigeant d’une grande compagnie en 1993, il lui faudrait cent ans en 2014. Le salaire moyen d’un dirigeant est 13,7millions de rands en 2013, celui d’un salarié qui gagne le salaire minimal 44 856 rands. Toujours selon le LRS, il faudrait un salaire de 8000 rands par mois pour arriver à faire face à toutes les dépenses de base, y compris le loyer qui est la part la plus importante des dépenses. Le Cosatu avait revendiqué un salaire minimal nationale dès sa création en 1985. Aujourd’hui la revendication est de 5000 rands par mois. Les mineurs de Marikana qui demandaient 12500 rands par mois demandaient un juste salaire pour leur travail au fond de la mine.

Voir en ligne : GroundUp


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma bientôt devant la justice ?


Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP