L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Le péage de trop pour les automobilistes sud-africains

L’opposition au péage électronique entre Johannesburg et Pretoria a repris vigueur ce samedi 18 octobre quand le Cosatu a organisé une opération escargot et brulé les cartes électroniques de péage, un geste hautement symbolique qui rappelle les luttes de désobéissance civile du passé. Cette taxe sur les automobilistes est rejetée aussi par la direction de l’Anc de la province du Gauteng qui selon son président, Paul Mashatile « paralyse » son activité économique, le cœur économique et industriel du pays. Il accuse ce péage d’être en grande partie responsable du désaveu des électeurs aux dernières élections. Ce péage est jugé beaucoup trop chers par les automobilistes. Le manque de moyens de transports publics rend obligatoire l’usage d’un véhicule pour aller au travail. Devant la grogne de plus en plus forte, le gouvernement se dit prêt à revoir sa copie.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Les vétérans de l’ANC veulent faire le ménage avant les élections de 2024


Les mines sud-africaines sont toujours mortelles


Nous ne saurons jamais la vérité sur la mort d’Ahmed Timol


When they came for me, The hidden diary of an apartheid prisoner




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP