L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Le scandale du contrat d’armement ,Tony Blair et les autres

Tony Blair aurait du être appelé à témoigner devant la Commission Seriti selon Terry Crawford-Browne, un de ceux qui dénoncent le scandale de corruption qui a entaché le contrat d’armement pour la rénovation du matériel de l’armée sud-africaine. La compagnie britannique BAE System en 2001 avait remporté le marché pour les avions de chasse Hawk pour la somme de 1,6 milliards de livres sterling et avait versé 110 millions de livres en dessous-de-table pour remporter le contrat. Tony Blair était alors Premier Ministre. Mais ce n’est pas le seul dirigeant occidental qui a, de près ou de loin trempé dans ces malversations. Le nouveau Premier ministre suédois, Stefan Lofven, aurait facilité une transaction illicite de 30 millions de rands, et l’entreprise française Thalès aurait versé une rente annuelle de 500 000rands à Jacob Zuma pour obtenir des marchés sud-africains. On montre du doigt les corrompus , plus rarement les corrupteurs et ce sont pourtant les pays occidentaux qui mettent en marche le mécanisme de la corruption qui gangrène la jeune démocratie de pays comme l’Afrique du Sud.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC –chapitre 2


Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière


Disparition de Laloo Chiba, un des derniers vétérans de la lutte




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP