L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Swaziland : la presse mise aux fers

Un journaliste, Bheki Makhubu et un avocat, défenseur des droits de la personne, Thilani R Maseko, sont emprisonnés depuis le 17 mars pour injure à la cour. Ils ont comparu à huis clos, sans avocat devant un tribunal, les chevilles entravées par des chaînes. Devant ces violations flagrantes de la constitution du Swaziland qui garantit de tr !s nombreuses organisations nationales et internationales ont manifesté leur colère. En Afrique du Sud, l’association R2Know exige la libération immédiate des deux hommes et appelle à un rassemblement devant l’Ambassade du Swaziland et demande au gouvernement sud-africain d’intervenir pour que le gouvernement du Swaziland soit le garant des droits humains inscrits dans la constitution.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP