L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Cyril Ramaphosa, retour à la politique

Cyril Ramaphosa qui serait en seconde position sur la liste des candidats de l’Anc pour les prochaines élections, va abandonner son poste de président du groupe Shanduka pour éviter des conflits d’intérêts. Le groupe inclut un large éventail d’activités allant de l’industrie minière aux télécommunications, le groupe pèse 8, 8 milliards de rands et la famille Ramaphosa en détient 30%. Cyril Ramphosa avait déjà abandonner le conseil d’administration de Lonmin, la compagnie minière propriétaire de la mine de platine de Marikana. Il sera remplacer par Mr Motlatsi, qui a été le premier président du syndicat des mineurs, Num, en 1982, alors que Cyril Ramaphosa en était son premier secrétaire général. Si ce dernier est élu au Parlement et fait partie du prochain gouvernement, il devra selon la loi sur l’éthique déclarer sa fortune et tous ses intérêts financiers.

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP