L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Un ancien chef des services d’espionnage rwandais assassiné en Afrique du Sud

Patrick Karegeya a été retrouvé étranglé dans sa chambre d’hôtel dans le quartier chic de Sandton à Johannesburg. L’opposition rwandaise n’a pas hésité à mettre en cause le Président Kagamé dans cette affaire. L’homme assassiné devait rencontrer un homme qui affirmait être un ami de l’opposition rwandaise. L’ancien chef d’état-major, le Lieutenant General Kayumba Nyamwasa, en exil à Johannesburg a lui aussi été assassiné en 2010. Paul Kagame, l’actuel président du Rwanda est soupçonné de faire liquider les opposants vivant à l’étranger. Les services secrets de plusieurs pays ont déjoué des complots visant à éliminer les opposants rwandais. Le gouvernement de Paul Kagame a fait une déclaration pour dénoncer ces accusations « Jamais le gouvernement du Rwanda n’a menacé la vie de ses citoyens, ni utiliser la violence contre son peuple, où qu’ils vivent »


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le travail invisible des femmes accroit les inégalités


Jacob Zuma trop malade pour témoigner devant la commission Zondo


La population du Zimbabwe en danger de famine


Pour tous les Sud-Africains un congé parental de dix jours




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP