L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Déception pour les victimes de l’apartheid

La plainte a été déposée en 2002, selon la loi Alien Tort Claims Act, après d’un tribunal de New-York contre les multinationales et les banques qui ont aidé le régime d’apartheid à se maintenir en lui accordant des crédits ou lui vendant du matériel. Mais le tribunal a décidé que les banques et les industries automobiles ou de matériel électronique ne pouvaient pas être tenues pour responsables de la répression que le régime d’apartheid faisait subir à la population noire. Le gouvernement sud-africain n’a jamais été enthousiaste à soutenir ce recours à un tribunal pour obtenir des compensations financières pour les victimes de l’apartheid car il craignait que cette démarche effraie les éventuels investisseurs étrangers. L’association Khulumani Support Group, qui est à l’initiative de cette démarche et apporte son soutien aux victimes de l’apartheid qui n’ont pas été dédommagées pour les souffrances endurées, a exprimé sa profonde déception. Seul General Motors a décidé de verser 1,5 million de dollars aux victimes de l’apartheid.

Voir en ligne : Khulumani Support Group


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma devra payer ses frais de justice


Tanzanie : un barrage hydroélectrique dans un site classé patrimoine mondial de l’Unesco


De l’eau dans le gaz des relations Rwanda –Afrique du Sud


Swaziland/Eswatini : les étudiantes obligées de se livrer à la prostitution pour vivre




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP