L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La frite qui ne passe pas

Les relations commerciales entre la France et l’Union européennes sont orageuses. Après le Forum commercial Afrique du Sud–Union européenne, rencontre où chacun des protagonistes a accusé l’autre des pires intentions en termes peu aimables, la question des frites surgelées risque de leur rester en travers du gosier. L’Afrique du Sud accuse la Belgique et les Pays-Bas d’inonder le marché sud-africain de frites à prix cassés, entre 50 et 22% moins cher que la frite locale, au risque de mettre en péril la production de pommes de terre sud-africaine. L’Afrique du Sud a répliqué en introduisant une taxe de sauvegarde de 61,42% sur les frites surgelées d’importation. L’UE est furieuse et affirme qu’elle a fait beaucoup de concessions et ouvert son marché aux produits agricoles sud-africains avec générosité. L’affaire des frites ne fait que commencer.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma bientôt devant la justice ?


Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP