L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Pas de justice pour Anene Booysen ?

La décision de ne pas poursuivre un des violeurs présumés d’Anene Booysen fait la une des journaux sud-africains. Le parquet a décidé qu’il n’y avait pas assez de preuves pour inculper de viol et de meurtre Jonathan Davids et a décidé de le libérer. Pourtant sur son lit d’hôpital avant de mourir des horribles blessures que lui avaient infligé ses agresseurs, Anene avait prononcé plusieurs fois le nom de « Zwai », le diminutif sous lequel Jonathan Davids était connu. Davids avait aussi admis qu’il connaissait bien la victime et qu’il avait bu avec elle dans un bar de la township avant le viol et le meurtre d’Anene. Johannes Kana, le co-accusé a reconnu avoir violé et frappé Anene, mais il rejette l’’accusation de meurtre. Son procès aura lieu en juin. Le corps affreusement mutilé d’Anene avait été retrouvé sur un chantier le 17 février dernier et avait frappé d’horreur l’opinion publique sud-africaine.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

La culture du tabac au Malawi : un esclavage qui ne dit pas son nom


Deloitte, le cabinet d’audit pris la main dans le sac


Un grand pas en avant pour aider les femmes


Le prix du pain augmente de 60% au Zimbabwe




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP