L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les enseignants prêts à la grève si Jacob Zuma ne limoge pas la Ministre de l’éducation

Après le succès de leur manifestation devant le gouvernement à Pretoria et devant le Parlement au Cap , les enseignants ont donné 21 jours au Président Zuma pour se débarrasser d’Angie Motshekga et Bobby Soobrayan et sans réponse satisfaisante ils décideront « d’intensifier leur action et d ‘appeler les enseignants à la grève ». La menace est sérieuse car 70% des enseignants sont syndiqués au Sadtu, ce qui signifierait un arrêt quasi total des cours dans les écoles sud-africaines. La question de l’accord sur la rémunération de la correction des examens, signé par le directeur puis annulé par la Ministre a mis le feu au poudre dans un climat de défiance des enseignants vis-à-vis de leur autorité de tutelle. « Bobby n’était pas saoul quand il signé cet accord » a ironisé la secrétaire adjointe du Sadtu. Le Président du Cosatu qui a participé à la manifestation demande au Président Zuma de limoger sa ministre et son directeur et de « ne pas mettre de l’huile sur le feu » et d’affirmer que « l’éducation des enfants ne peut pas être otage de ces deux individus ».

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc


Jacob Zuma reste président




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP