L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Oscar Pistorius : un cas à part ?

La libération sous caution d’Oscar Pistorius ne satisfait pas les organisations de femmes d’Afrique du Sud. La Ligue des femmes de l’Anc avait protesté contre le traitement spécial accordé à l’athlète sud–africain lors de sa garde à vue pour le meurtre présumé de Reeva Steenkemp. Il n’avait pas été transferré à la prison comme c’est le cas pour tout personne soupçonnée de meurtre mais était resté au commissariat où les visites de ses proches et de ses avocats étaient autorisées 24 heures sur 24. La Ligue de femmes avait exprimé son désaccord avec ce traitement de faveur : « Un message fort doit être donné que la richesse et la célébrité ne vous donnent aucun avantage sur la loi ». Depuis sa libération sous caution, la Ligue déplore la façon calamiteuse et non professionnelle dont l’enquête a été menée. La Commission pour l’égalité des genres a aussi exprimé son souhait que « justice soit rendue à la fois pour le meurtrier et sa victime au cours du procès qui doit s’ouvrir le 4 juin prochain.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP