L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La violence continue à Rustenberg, ville minière d’Afrique du Sud

Au moins 13 personnes ont été blessées et une serait morte après des affrontements autour des mines de platine appartenant à Amplats à Rustenberg. La police est intervenue avec des balles en caoutchouc pour disperser l’affrontement violent entre des syndicalistes du Num et de Amcu. Cette rivalité s’est accentuée ces derniers temps avec la menace de licenciements massifs annoncée, puis retirée par la direction de la mine. Le déroulement de cet incident n’est pas encore très clair, mais selon des témoins les représentants du Num ne sont plus les bienvenus sur le carreau de la mine, car le syndicat rival Amcu assure qu’il représente les mineurs et à ce titre veut occuper les locaux du Num. Selon la loi sud-africaine , un syndicat pour être représentatif et négocier avec le patronat doit représenter 50% +un des employés. Le Num était jusqu’à présent le syndicat qui négociait avec le patronat des mines, mais depuis le massacre de Marikana, Amcu, le syndicat rival, affirme qu’il représente majoritairement les mineurs.

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP