L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Embûches sur la route de Mangaung

La Cour constitutionnelle vient de déclarer “illégales et invalides” les décisions prises au cours de la conférence provinciale de l’Etat libre en juin dernier. Cette décision, la première du genre, rend incertaine la venue de la délégation et le vote des délégués à la conférence nationale de Mangaung. L’Etat libre n’est pas la seule province où les nominations pour la conférence nationale ont été entachées de fraude ou de violence. Dans la province du Nord Ouest, le secrétaire régional de l’Anc a été abattu devant sa maison vendredi 14 décembre. Il y aurait seize cas litigieux devant la justice. Gwede Mantashe, l’actuel secrétaire général de l’Anc a déclaré, que ceux qui portaient plainte devant la justice, s’excluaient eux-mêmes du parti et que la décision de la justice n’affecterait pas la participation de la délégation de l’Etat libre à la conférence nationale. Toutefois pour les partisans des Forces du changement, qui soutiennent la candidature de Kaglema Motlanthe, la décision du tribunal de l’Etat libre est ressentie comme une victoire. “ La délégation de l’Etat libre ne jouera aucun rôle à Mangaung. Il y a une justice dans ce pays “


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP