L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Anc : jeux dangereux avant la conférence de Mangaung

La nomination des candidats pour les six postes de direction de l’Anc prend une tournure de jeux du cirque à une semaine du dépôt officiel des listes. Dans certaines sections de l’Anc, le choix des candidats a été difficile car le quorum n’avait pas été atteint, dans d’autres des intimidations ont été dénoncées et d’autres sont dans l’incapacité de respecter le calendrier. A quelques jours de la clôture des listes des candidats pour la future direction de l’Anc, le choix de Cyril Ramaphosa, le richissime homme d’affaires comme second de Jacob Zuma a surpris plus d’un analyste politique. Le Cosatu qui défend les candidatures de Jacob Zuma et Kaglema Motlanthe, l’actuel vice président, a mis en garde contre l’éventuel éviction de ce dernier dans le jeu politique. « Une telle décision aurait des conséquences à long terme au- delà de la conférence de Mangaung » ce que veut dire que la triple alliance : Anc, Cosatu, Sacp est en danger et risque de ne pas survivre à la conférence de décembre prochain.

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP