L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Anc : jeux dangereux avant la conférence de Mangaung

La nomination des candidats pour les six postes de direction de l’Anc prend une tournure de jeux du cirque à une semaine du dépôt officiel des listes. Dans certaines sections de l’Anc, le choix des candidats a été difficile car le quorum n’avait pas été atteint, dans d’autres des intimidations ont été dénoncées et d’autres sont dans l’incapacité de respecter le calendrier. A quelques jours de la clôture des listes des candidats pour la future direction de l’Anc, le choix de Cyril Ramaphosa, le richissime homme d’affaires comme second de Jacob Zuma a surpris plus d’un analyste politique. Le Cosatu qui défend les candidatures de Jacob Zuma et Kaglema Motlanthe, l’actuel vice président, a mis en garde contre l’éventuel éviction de ce dernier dans le jeu politique. « Une telle décision aurait des conséquences à long terme au- delà de la conférence de Mangaung » ce que veut dire que la triple alliance : Anc, Cosatu, Sacp est en danger et risque de ne pas survivre à la conférence de décembre prochain.

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP