L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les ouvriers agricoles du Cap en grève

Les ouvriers agricoles de De Doorns sont en grève et en colère. Ils ont bloqué l’autoroute N1 et mis le feu à 30 hectares de vignobles. Ils gagnent 70 rands par jour, environ 7 euros, et exige le double pour arriver à boucler les fins de mois. L’organisation non-gouvernementale Women’on Farms a rejeté l’idée d’une manipulation politique. « Il n’y a pas de troisième force derrière la grève des ouvriers agricoles. Nous leur avons parlé et ils nous ont dit que leur mouvement était complètement spontané ». Le COSATU va se joindre au CCMA ( le conseil de médiation) pour faciliter les négociations entre les fermiers et les ouvriers agricoles. Les salaires de misère, les mauvais traitements, les conditions de logements épouvantables sont le lot de ces travailleurs et le Cosatu met en garde contre un mouvement qui pourrait dégénérer comme à Marikana en divisant les travailleurs sur des bases raciales et de nationalités. Une centaine d’exploitations qui produisent du raisin de table destiné à l’exportation sont touchées par le mouvement. Cette vallée agricole compte 180 producteurs de raisin qui emploient environ 8000 ouvriers permanents et 8000 travailleurs saisonniers venus d’autres provinces et des pays voisins. La province du Cap occidental emploie 200 000ouvriers agricoles

Voir en ligne : cosatu today


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP