L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Echec des négociations dans les mines d’or sud-africaines

Le patronat a rompu les négociations en déclarant qu’il n’avait plus rien à offrir aux mineurs en grève, sinon le licenciement s’ils ne reprennent pas le travail. Ces déclarations péremptoires dans un climat de violence continue depuis des semaines ne vont pas apaiser le climat. Les comités de mineurs ont refusé les dernières propositions qui leur ont été faites d’un salaire entre 7000 et 10000 rands et veulent 12500 rands par mois. Le Num a averti le patronat que « les licenciements ne seront pas la solution dans la situation actuelle et qu’ils ne serviront qu’à enflammer les esprits et verser de l’huile sur le feu ».

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie


Afrique du Sud : les élections auront lieu au mois de mai 2019


Le chômage : le grand fléau pour les Sud-africains




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP