L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Une rue Steve Biko dans la ville du Cap

La route NY1 qui mène au township de Gugulethu, un haut lieu de la résistance au système d’apartheid porte désormais le nom de Steve Biko Drive, le dirigeant du Mouvement de la Conscience noire arrêté, torturé, puis mort dans le fourgon de la police qui le transportait moribond de sa prison de Port Elizabeth à Pretoria en 1979. Des membres de la famille de Steve Biko, le maire du Cap , Patricia de Lille , Helen Zille, Premier ministre de la région et un nombreux public assistaient à la cérémonie. Le changement de nom de la rue est très symbolique car NY était les initiales de « Native Yard » qui désignait l’endroit où devait vivre la population noire au temps de l’apartheid. Patricia de Lille a rappelé l’apport exceptionnel de Steve Biko dans la lutte contre l’apartheid. « Comme beaucoup de grands prophètes qui disent des vérités difficiles à dire et à entendre, Steve Biko a été assassiné pour ses idées et le pouvoir de sa révolution. Donner son nom à cette rue est un hommage approprié, car cela va donner aux futures générations le pouvoir de se défaire des termes associés à l’injustice du passé ». Source The New Age

.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière


Disparition de Laloo Chiba, un des derniers vétérans de la lutte


Jacob Zuma : l’heure du jugement se rapproche




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP