L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Malema contre le NUM

Malema appelle les mineurs à faire grève jusqu’à la démission des dirigeants syndicaux. Devant des mineurs rassemblés devant la mine d’or de Gold Fields KDC, Malema a désigné l’ennemi : les représentants syndicaux « qui couchent avec les capitalistes ». Sa cible favorite est Frans Baleni l’actuel dirigeant du Num « il faut une grève nationale dans tout le pays, pour que Frans Baleni et tous les dirigeants soient immédiatement remplacés » et d’ajouter « S’ils n’entendent pas nos demandes, nous ferons grève cinq jours par mois jusqu’à ce qu’ils nous écoutent ». Il a entrepris de faire la tournée des puits de mines et faire monter la demande des 12500 rands de salaire par mois pour tous les mineurs. Lesiba Seshoka, le porte-parole du Numa exprimé sa surprise devant la demande de remplacement des dirigeants syndicaux à Golds Fields car les travailleurs peuvent élire de nouveaux représentants s’ils le souhaitent. Pour le Num , la situation actuelle va au delà de simples revendications salariales « C’est un mélange de problèmes…Il s’agit de politique, d’un tas de problèmes ». Le Cosatu a fermement condamné " le jeu dangereux de Julius Malema qui joue sur les émotions des travailleurs en colère, mais sera incapable d’éteindre le feu qu’il veut allumer dans les mines".

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP