L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Marikana : Lonmin doit respecter le deuil des mineurs

La direction de Lonmin qui avait menacé de licencier les mineurs qui ne reprendraient pas le travail dès lundi a fait machine arrière. Le Président Zuma a décrété une semaine de deuil national et l’ ultimatum de Lonmin prenait des allures de provocation vis à vis des mineurs et des familles de mineurs dont beaucoup sont encore à la recherche de leurs disparus. Le responsable de la police sur place a déclaré à une conférence de presse « Nous voulons que tout le monde, y compris les patrons de la mine, respecte cette décision ». Seulement 17% des mineurs avaient repris le chemin du travail lundi matin. Un responsible de Lonmin a précisé la priorité pour la direction “…notre attention se porte sur le retour à la normale avec la communauté autour de la mine et à un retour à la normale dans les mines de platine. Lomin a toujours le droit de licencier”. Un comité du Cabinet ministériel devait rendre visite à la mine hier, mais ne l’a pas fait déclarant que la situation “était très volatile”. Le Ministre auprès de la Présidence a précisé “C’est une situation très sérieuse, ce n’est pas un jeu d’enfant. Nous ne voulons pas nous précipiter ” et ajoutant “l’Etat n’avait pas à intervenir dans un conflit du travail”. Les dirigeants des partis d’opposition sont venus sur les lieux du drame et on été bien accueillis. .


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le travail invisible des femmes accroit les inégalités


Jacob Zuma trop malade pour témoigner devant la commission Zondo


La population du Zimbabwe en danger de famine


Pour tous les Sud-Africains un congé parental de dix jours




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP