L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

La pêche sud-africaine risque de boire la tasse

Les chalutiers et équipages sud-africains sont en grand danger de perdre des marchés importants pour la vente des colins, anchois, harengs pilchard et autres poissons pélagiques faute d’avoir obtenu à temps l’accréditation du Marine Stewardship Council. Si les chalutiers sud-africains n’obtiennent pas cette accréditation à temps 5000 emplois sont en danger. Pour obtenir l’accréditation du MSC il faut effectuer des contrôles annuels des stocks de poisson selon des critères stricts. Le Ministère de l’agriculture et de la pêche a changé les règles et n’a fait pas effectuer de contrôle en 2010, alors que l’échéance de cette accréditation tombe en juin 2012. Dans une ultime tentative de sauver la saison de la pêche aux anchois et pilchards, en forte demande, les industriels de la pêche ont sponsorisé un navire pour effectuer les contrôles réglementaires dans les eaux de pêche sud-africaine. Sans une accréditation de dernière minute les chalutiers risquent fort de rester à quai et en particulier les petits bateaux des pêcheurs noirs.

. . .


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP