L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Un comité ministériel de crise pour sortir de l’impasse du péage autoroutier

Le gouvernement a pris l’initiative de réunir tous les partenaires du projet de péage autoroutier urbain pour essayer de trouver une solution à cette initiative impopulaire et controversée dans un Comité ministériel présidé par le vice Président Kgalema Motlanthe. La décision d’un juge qui a donné raison aux opposants au péage en demandant le report de sa mise en place , une affaire présumée de corruption mettant en cause les vendeurs d’armes condamnés pour corruption, une opposition massive au péage, balayant tout l’échiquier politique de la droite aux alliés de l’Anc, syndicats et parti communiste, en passant par le parti de l’Alliance démocratique entachent sérieusement la crédibilité du gouvernement. Le comité doit trouver des solutions pour éviter la faillite de Sanral, l’agence nationale des routes et trouver les financements pour améliorer les infrastructures. Le Cosatu, tout en approuvant la création de ce comité, a déjà indiqué qu’il s’opposait totalement au péage par les usagers de la route.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Zimbabwe : le Président Mnangagwa n’ira pas à Davos


Mozambique ou comment ruiner un pays africain


Jacob Zuma devra payer ses frais de justice


Tanzanie : un barrage hydroélectrique dans un site classé patrimoine mondial de l’Unesco




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP