L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’accès à l’eau potable est un droit fondamental

C’est ce que la représentante de la Commission des droits de la personne a affirmé de nouveau au cours d’une discussion avec des représentants du Ministère de l’eau sud-africain. Les eaux acides rejetées par l’industrie minière sont une menace imminente pour l’accès à l’eau potable de la région de Witwatersrand la région urbaine et économique de l’Afrique du Sud et aussi pour les régions minières de l’Etat libre et du Cap Nord. Un plan pour éliminer les métaux lourds est déjà mis en place, mais la désalinisation des eaux est une nécessité sous peine de voir ces régions manquer d’eau dès 2014. Les sulfates sont aussi un danger et la quantité contenue dans les eaux acides dépasse de loin les seuils tolérables pour les êtres humains, le bétail et l’agriculture. L’institution chargée de traiter les eaux acides, la Trans-CaledonTunnel Authority va modifier son programme pour prendre en compte les remarques de la Commission des droits de la personne qui considère que la question de l’eau est une question de droit fondamental.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP