L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Corruption Watch, un nouvel outil pour lutter contre la corruption

Le Cosatu vient de lancer le 26 janvier un site internet de lutte contre la corruption. Corruption Watch , ouvert à tous les citoyens sud-africains, est selon son directeur David Lewis « une réponse à l’escalade de la corruption » qui gangrène toute la société sud-africaine. La corruption est devenue une façon de vivre pour beaucoup de responsables politiques et économiques. PricewaterhouseCooper dans son rapport annuel révèle que 66% des chefs d’entreprises sud-africains sont concernés par la fraude et la corruption contre 34% au niveau mondial. Le Cosatu dénonce depuis longtemps déjà le conflit d’intérêt patent entre ceux qui choisissent de faire des affaires tout en gardant leurs postes politiques. Les innombrables fraudes dans l’attribution des appels d’offres ont atteint un tel niveau que des provinces ne peuvent plus payer leurs fonctionnaires ni les services de base comme les repas dans les hôpitaux. Pour le Cosatu il est plus qu’urgent de mettre un terme à l’anarchie et la corruption qui mine les acquis de la démocratie, de la vie politique et économique du pays.

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le meurtrier de Chris Hani doit rester en prison


La déchirure s’agrandit entre l’Anc et le Sacp


Caster Semenya reste la reine du 800 mètres


Pas de chasse aux sorcières pour les députés dissidents de l’Anc




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP