L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Bureaucratie et paperasserie, bêtes noires des entreprises sud-africaines

Une étude menée auprès des chefs d’entreprise sud-africains révèlent que 37% d’entre eux citent la paparasserie comme une entrave à leur travail, suivie par le manque de personnel qualifié. La complexité des réglements, la législation du travail, le BEE, autant de contraintes à respecter qui gênent les petites et moyennes entreprises. A cela s’ajoute la criminalité qui, si elle a légèrement diminuée, vise encore trop souvent les petites entreprises et commerces. La mauvaise qualité des services, comme la distribution d’eau et d’électricité, le mauvais état des routes ne facilitent pas le fonctionnement des entreprises. Toutefois la contraction de la demande due à la crise n’est pas aussi forte que dans le reste du monde et en dépit des contraintes citées, 57% des entrepreneurs sud-africains se montrent optimistes contre 16% de leurs confrères au niveau mondial et 40% dans les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine).


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

La culture du tabac au Malawi : un esclavage qui ne dit pas son nom


Deloitte, le cabinet d’audit pris la main dans le sac


Un grand pas en avant pour aider les femmes


Le prix du pain augmente de 60% au Zimbabwe




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP