L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Angola : pétrole et corruption

Un rapport de Human Rights Watch fait état de la disparition de 32 milliards de dollars des caisses de l’état angolais et Transparency International classe l’Angola parmi les 20 pays les corrompus de la planète. L’argent du pétrole disparaît alors que la majorité de la population angolaise vit dans une extrême pauvreté. Cette situation n’émeut guère les grandes compagnies pétrolières qui signent contrat après contrat avec l’état angolais. Total, BP, Statoil, Eni, Repsol, Cobalt et ConocoPhilips viennent d’obtenir des licences pour exploiter une nouvelle réserve de pétrole offshore. Le trou dans la caisse a été découvert par le FMI qui vérifait les comptes avant d’accorder un nouveau prêt de 1,4 milliards de dollars. L’argent du pétrole angolais a la fâcheuse tendance à s évaporer, déjà 4 milliards de dollars avait disparu des comptes de l’état entre 1997 et 2002. La disparition de l’argent du pétrole représente un quart du produit intérieur brut de l’Angola.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Le passé de l’extraction minière devant la justice


Le cobalt, un métal facétieux


Sale temps pour le Président Ramaphosa


Ministère sud-africain des femmes, de la jeunesse et des handicapées : le compte n’y est pas !




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP