L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Pétrole, scandale et corruption au menu des prochaines échéances électorales

Les vieilles affaires refont surface alors que la bataille à la succession de Jacob Zuma est déjà commencée. Le Président Jacob Zuma vient d’autoriser la publication du rapport de la commission d’enquête Donen, vieux de cinq ans, sur les irrégularités concernant le Programme Pétrole contre nourriture de l’Irak de Saddam Hussein. En 2006, le Président Thabo Mbeki avait été sommé par les Nations unies de faire toute la lumière sur des allégations de détournement de ce programme par des hommes d’affaires sud-africains pour soutenir le régime de Saddam Hussein. Michael Donen, un avocat du Cap avait été nommé président de la commission d’enquête. Dans ce rapport on trouve les noms de Tokyo Sexwale, Kgalema Motlanthe, dont les noms circulent comme candidats possibles à la sucession de Jacob Zuma, On trouve aussi celui de Sandile Majali, un homme d’affaires également impliqué dans le scandale pétrolier OilGate en 2004 quand il avait été accusé de faite transiter de l’argent vers l’Anc au moyen de la société Invume. Kgalema Motlanthe et Mendi Msimang, trésorier de l’Anc à l’époque, avaient accompagné l’homme d’affaires en Irak. Tokyo Sewwale était à l’époque co–directeur de la compagnie Mocoh impliquée dans le scandale irakien. Une odeur de pétrole qui risque d’empuantir la guerre de succession.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière


Disparition de Laloo Chiba, un des derniers vétérans de la lutte


Jacob Zuma : l’heure du jugement se rapproche




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP