L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’industrie forestière sud-africaine en perte de vitesse

L’industrie forestière a perdu plus de 12500 emplois depuis 2008 et le volume de bois abattu est passé de 19 millions de tonnes en 2008 à 15 millions de tonnes en 2008. La filière bois est désavantagée fasse à la concurrence des importations étrangères car il n’existe pas, comme dans de nombreux autres pays de tarifs préférentiels pour la production locale, de subventions ou de primes pour stimuler la production locale. Les prix sont fixés d’une manière arbitraire par le gouvernement et les entreprises d’état grosses consommatrices de bois comme Transnet ou Eskom et de plus le transport compte pour presque la moitié des coûts de production. La Fédération du bois dénonce des méthodes opaques et arbitraires de la part de Transnet et demande au ministère des Entreprises publiques d’introduire des normes claires et précises pour le transport des grumes par rail et de geler les augmentations de fret. La Fédération du bois compte neufs grandes compagnies, 1300 exploitations forestières et 20 000 nouveaux exploitants noirs qui fournissent des poteaux de mines, du bois de coupe, de la sciure, de la pâte à papier.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Conférence nationale de l’ANC - Chapitre 1


Afrique du Sud-Brésil : coopération minière


Disparition de Laloo Chiba, un des derniers vétérans de la lutte


Jacob Zuma : l’heure du jugement se rapproche




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP