L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

L’Afrique du Sud continue à perdre des emplois

La reprise de l’économie après la crise de 2008 n’est pas suffisante pour stopper l’hémorragie des emplois dans des secteurs clés comme l’industrie manufacturière, les mines ou la construction. L’ Afrique du Sud a perdu 989 239 emplois depuis la récession de 2008 et près de 50 000 le mois dernier. Le secteur public est le seul véritable créateur d’emplois, le secteur privé n’a pas créer un seul emploi depuis le début de 2011 car les créations d’emplois dans les services et la vente de détail ont été annulés par les pertes d’emplois dans les autres secteurs d’activité. Par contre il y a eu explosion d’emplois dans le secteur informel qui emploie 6,2 millions de personnes. Toutefois ces emplois sont précaires, les employeurs ne paient pas de charges et ne respectent pas la législation du travail. Faut-il alors assouplir la législation pour créer des emplois ? et quels emplois ? la question est à nouveau posée et le débat est vif au sein du gouvernement, des syndicats et du patronat. Les emplois précaires ont augmenté de 4,5% depuis l’an dernier mais le nombre d’heures mensuelles travaillées a chuté de 20,6%. Les secteurs visés par la politique du New Growth Path, l’industrie et les mines, pour créer des emplois véritables continuent à stagner , ce qui n’est guère optimiste pour l’avenir.

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort


Après Bell Pottinger, le cabinet d’audit KPMG, victime du scandale Gupta




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP