L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les enseignants du Gabon en grève de la faim demandent l’aide du Cosatu

Des enseignants gabonais sont en grève de la faim depuis douze jours et les dirigeants ont appelé le Congrès des syndicats sud-africains, le Cosatu à leur venir en aide pour que le gouvernement gabonais « barbare et vampirique » réponde à leurs demandes. Les enseignants sont fatigués de travailler pour des salaires de misère, environ 400 dollars par mois, quand ils sont payés car certains enseignants n’ont pas été payés depuis …14 ans. La vie dans la capitale gabonaise est hors de prix, la moindre chambre coûte 300 dollars. Un dirigeant syndical en grève de la faim exprime son désespoir en ces termes « Le Gabon n’est pas une démocratie. Le Président et son entourage ont réussi à faire du pays la plus barbare des républiques. Nous sommes revenus 40 ans en arrière ». Les syndicats qui regroupent 8000 enseignants sont prêts aller jusqu’au bout si on ne répond pas à leur demande d’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Le Gabon regorge de pétrole et de gaz naturel. Mais où passe donc les bénéfices de cette manne ? .

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

L’assassin de Chris Hani restera en prison


Remaniement ministériel : le choix du président


Mort noyé dans les latrines de son école


Gloire à Robert Mugabe pour l’éternité




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP