L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Les femmes de ménage mettent leurs balais au placard

Plus de 70 000 femmes de ménage sud-africaines ont posé balais, seaux et serpillères pour obtenir un salaire décent et des conditions de travail humaines. Dans ce secteur d’activité où les femmes sont majoritaires les salaires vont de 2400 rands à 4200 rands par mois pour des journées de travail qui dépassent souvent les 8 heures par jour. On estime qu’un salaire de 6000 rands par mois est nécessaire pour faire face aux dépenses courantes d’un foyer. Très souvent ces femmes élèvent seules leurs enfants. « Ces femmes ont de longues journées de travail, utilisent des produits chimiques nocifs pour les poumons, ne bénéficient pas de congés maternité, c’est une situation inacceptable aujourd’hui « a déclaré le Satawu, syndicat des transports et travailleurs associés, qui a appelé à la grève suivi par plusieurs autres syndicats de l’hôtellerie et de la restauration. Ils demandent un salaire minimal de 4200 rands et 10% d’augmentation pour ceux qui gagnent déjà ces 4200 rands par mois, une journée de travail de huit heures, un treizième mois et l’égalité des salaires entre zone rurale et zone urbaine. Cette grève intervient au lendemain de la Journée nationale des femmes sud-africaines. .

Voir en ligne : cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma bientôt devant la justice ?


Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP