L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Désaccord au sommet sur la loi d’indigénisation au Zimbabwe

Au cours des cérémonies pour marquer le 31ème anniversaire de l’indépendance du pays, le Premier ministre et le Président ont exprimé leur désaccord sur la loi d’indigénisation. Pour le premier, cette loi n’est qu’une « rhétorique vide » et rien d’autre « qu’un pillage » des entreprises étrangères par une élite avide de richesses et pour le second un moyen de la maîtrise de l’économie par la majorité noire de la population. Les faits semblent donner raison au premier car la saisie des propriétés agricoles blanches a été un désastre économique. Selon la loi d’indigénisation votée en 2008, les compagnies étrangères doivent avoir transféré d’ici cinq ans 51% de leurs capitaux à des actionnaires noirs. Au cours de ses discours publics, le Président Mugabe a fait usage de modération en évitant les insultes envers son opposant, mais en évitant aussi toute référence à l’arrestation d’une cinquantaine d’opposants ces dernières semaines.


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma bientôt devant la justice ?


Manifestations pour dénoncer la corruption et pour la démission du Président Zuma


Bonne nouvelle pour les séropositifs sud-africains


L’une entre au Parlement, l’autre en sort




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP