L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Des sushi qui ont du mal à passer

Le roi du sushi et homme d’affaire richissime, Keni Kunene, va perdre l’envie de faire servir cette spécialité japonaise sur les corps dénudés de jeunes femmes après le tollé qui a accueilli sa brillante idée. Kenny Kunene est un récidiviste en la matière, mais sa dernière fête organisée dans un night-club de la ville du Cap a été vertement dénoncée par l’Anc, la Ligue de la jeunesse de l’Anc et la ligue des femmes de l’Anc, le Cosatu et de nombreuses associations féministes. Le bouillant Julius Malema a encore gaffé à cette occasion, d’abord par sa présence parmi des fêtards machistes et ensuite en déclarant que le futur nigth-club Zar de son richissime ami « appartenait à l’Anc ».Déclaration vivement condamnée par le secrétaire de l’Anc : « l’Anc est un mouvement révolutionnaire, il ne fait pas des affaires dans les night-clubs ». Kunene a peu après fait amende honorable en déclarant qu’il ne ferait plus de fêtes en servant des sushis. Cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Les ministres éconduits renoncent à leur siège de député.


La loi et la pratique ou la réalité de l’IVG pour les femmes sud-africaines


Caster Semenya et Saartjie Baartman : des corps noirs qui dérangent


Rien de nouveau pour les domestiques sud-africaines




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP