L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Des responsables communistes ont-ils leur place au gouvernement ?

La question fait rage dans les rangs du Cosatu et du Sacp. La centrale syndicale est en froid avec le Sacp qu’elle accuse d’être très mou dans ses critiques envers la politique gouvernementale. Le syndicat des métallurgistes accuse le parti communiste de s’être comporté « en touriste » au moment des grèves. Mais c’est autour de Blade Nzimande et Jeremin Cronin que la critique se cristallise. Ces deux dirigeants du Sacp ont accepté d’être respectivement ministre de l’enseignement supérieur et vice ministre des transports dans le gouvernement actuel. Les syndicalistes assurent que depuis le Sacp n’ a pas les dirigeants disponibles pour mener le combat de la lutte ouvrière comme il le devrait. Le Sacp nie ce constat en déclarant que depuis que deux de ses dirigeants participent au gouvernement, il y a plus d’adhésion. Mais l’argument central mis en avant par Blade Nzimande est que le Sacp n’est pas une organisation non gouvernementale, mais un parti politique qui a vocation à exercer le pouvoir. Cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Jacob Zuma devra payer ses frais de justice


Tanzanie : un barrage hydroélectrique dans un site classé patrimoine mondial de l’Unesco


De l’eau dans le gaz des relations Rwanda –Afrique du Sud


Swaziland/Eswatini : les étudiantes obligées de se livrer à la prostitution pour vivre




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP