L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Des mesures pour venir en aide aux agriculteurs sud-africains en difficulté.

Les nouveau agriculteurs, clients de la Land Bank qui ont de grandes difficultés financières seront mis sous tutelle pour éviter qu’ils ne perdent leurs terres. Ce dispositif comprend aussi l’aide d’un expert pour aider le nouveau fermier à apprendre à gérer son exploitation. The Land Bank va devenir un soutien pour les nouveaux agriculteurs à qui l’on a redistribué des terres mais jusqu’à présent sans aide et encadrement suffisants pour la gestion et l’exploitation de leurs domaines. 283 nouvelles exploitations peuvent solliciter cette aide. La mise sous tutelle implique que l’exploitant continue à travailler ses terres, mais que le contrôle de l’exploitation est transféré au département du développement rural et de la réforme agraire. Quand la banque jugera que l’exploitation est redevenue viable et que l’exploitant a acquis l’expertise nécessaire, le titre de propriété lui sera rendu. Un comité interministériel réunissant les ministres de l’agriculture, des finances, des forêts et de la pêche, du développement rural et de la réforme agraire fournira des rapports annuels au gouvernement. Si ce système de mise sous tutelle se révèle positif, il sera étendu sur une plus grande échelle. Depuis 1996, les nouveaux exploitants n’arrivaient pas à trouver les financements et les aides nécessaires pour véritablement démarrer l’exploitation des terres redistribuées qui très souvent étaient laissées en friche. Source Business Day


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP