L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Travailleurs chinois illégaux en Afrique du Sud

L’arrestation de 16 travailleurs chinois illégaux dans une compagnie chinoise de téléphonie installée en Afrique du Sud a provoqué la colère de la centrale syndicale Cosatu. Dans une déclaration, le Cosatu qualifie cette pratique de « trafic d’êtres humains ». Le troisième opérateur de téléphonie d’Afrique du Sud, Cell C, avait sous-traité un marché avec ZTE, la compagnie chinoise. Selon l’enquête en cours « des travailleurs chinois arrivent chaque jour à l’aéroport de Durban par groupe de cinq avec des visas de touristes », mais en réalité ils viennent travailler pour ZTE. Au moins 350 d’entre eux auraient des permis de travail « suspects ». Au lieu d’embaucher du personnel local et de le former, l’entreprise préfère faire travailler ces Chinois pour des salaires de 2500 rands par mois alors qu’elle devrait payer le personnel local qualifié 30 000 rands. Des permis de travail falsifiés auraient été délivrés avec l’aide d’un responsable du ministère de l’Intérieur qui a été arrêté. L’ampleur de cette pratique illégale toucherait plusieurs entreprises chinoises implantées en Afrique du Sud et aussi dans d’autres pays d’Afrique australe. Le Cosatu dénonce ces pratiques honteuses alors que le chômage est l’un des plus graves problèmes du pays . source Cosatu Media Monitor


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP