L’actu par pays

Les dossiers

Les sites Internet

Qui sommes-nous ?

Adhérer à RENAPAS

Bulletin d’infos

Pour nous contacter

Un filet pour attraper le brouillard

Ce n’est pas une plaisanterie mais un projet bien concret qui permet à une école primaire de la province du Limpopo de capter 2500 litres d’eau potable par jour. Il y a toujours du brouillard au-dessus des montagnes du Limpopo, pour avoir de l’eau, il suffit de l’attraper avec un filet tendu sur des perches de six mètres de haut et de faire couler l’eau captée le long de gouttières puis dans un réservoir. Cette technique a changé la vie de cette école qui ne disposait pas d’eau courante comme de nombreuses écoles de la province. Avec cette eau, non seulement les risques de maladies sont diminués, mais l’école cultive un jardin potager. Il existe bien d’autres endroits en Afrique du Sud, où l’on pourrait installer des filets à brouillard selon une étude faite par l’université de Pretoria. Il faut un brouillard régulier et un vent suffisant pour chasser l’air chargé d’humidité vers le filet. D’autres villages, privés d’eau potable, veulent eux aussi leur filet à brouillard. Source Business Day


Imprimer cette brève


Envoyer cette brève

© RENAPAS

Les dernières brèves

Luxe et pauvreté, les deux visages de la ville du Cap


Démission du ministre de l’intérieur sud-africain


Plus de latrines dans les écoles d’ici 2020


Arrestation de deux journalistes en Tanzanie




© RENAPAS
Pour nous contacter
Conception du site : AB
Site réalisé sous SPIP