La rupture de stock de médicaments antirétroviraux met les malades en danger

Treatment Action Campaign a envoyé une lettre aux laboratoires Abbott.SA pour demander que la production de médicaments antirétroviraux soit faite de manière que les malades puissent avoir un traitement continu. La rupture de stocks et le remplacement d’un médicament par un autre peut se révéler fatale aux malades. TAC demande à aux laboratoires Abbott d’accorder des licences obligatoires à d’autres fabricants pour permettre à tous les malades qui en ont besoin de se procurer ces médicaments d’une manière continue.

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve94

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS