Capturer et stocker le CO2 : une fausse bonne idée pour l’Afrique du Sud

L’Afrique du Sud avec ses centrales thermiques est un gros émetteur de gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement climatique. Comme l’Afrique du Sud a besoin d’énergie et qu’elle dispose de grandes réserves de charbon, Eskom, la compagnie nationale d’électricité, envisage la construction de plusieurs centrales à charbon. Pour ne pas risquer d’étre montré du doigt comme le mauvais élève écologique, Eskom travaille à mettre au point un système de capture et de stockage du CO2 à la source, c’est-à-dire dans les centrales et de le stocker dans des mines désaffectées ou des gisements de charbon non exploitables. Une autre idée serait de réutiliser ces gaz pour l’horticulture car le CO2 favorise la photosynthèse. L’Afrique du Sud pourrait ainsi réduire ses émissions de CO2 de 80 à 90% . Mais le serpent se mord la queue car pour mettre ce système en place, il faudra utiliser plus d’énergie, donc plus de charbon ce qui augmentera le coût de l’énergie. Ne serait-il pas préférable que l’Afrique du Sud se tourne résolument vers les énergies renouvelables qui ont l’avantage de ne pas produire de gaz à effet de serre ? source Business Day

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve715

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS