Mobilisation et solidarité contre une livraison d’armes au Zimbabwe

Les syndicats, la société civile sud-africaine et l’archevêque de Durban ont marqué une victoire le 18 avril quand le navire chinois transportant des armes pour le gouvernement du Zimbabwe a dû quitter le port de Durban avec sa cargaison. Le navire a essayé d’entrer dans le port de Maputo au Mozambique, mais le gouvernement lui a refusé l’autorisation d’accoster. Le syndicat SATUWU a été informé que le cargo faisait route vers l’Angola et a lancé un appel à tous les travailleurs des ports et des transports à refuser de décharger la cargaison et à mener une campagne commune en solidarité avec les travailleurs et le peuple du Zimbabwe « La paix et du pain ! pas d’armes pour la répression ! Retournez à Pékin ! » Le syndicat appelle à la vigilance pour un retour pacifique de la cargaison en Chine dans l’intérêt de l’équipage. Le Satawu refuse d’être complice de la répression qui s’abat sur le peuple du Zimbabwe qui ne demande que le respect de ses droits à choisir ceux qui doivent gouverner le pays.source Cosatu

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve553

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS