La valse folle des étiquettes au Zimbabwe

L’inflation atteint 4530 % au mois de mai et la monnaie locale, le dollar zimbabwéen n’est pratiquement plus accepté par les commerçants. La dévaluation jour après jour de la monnaie leur rend la vie impossible car selon la loi, ils doivent étiqueter leurs marchandises. La banque centrale fait marcher la planche à billets, le gouvernement dévalue la monnaie, mais tout cela ne redresse pas l’économie du pays et n’améliore pas la vie du citoyen ordinaire qui passe son temps à faire la queue devant des étalages vides. Source Business Day

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve426

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS