La crise au Zimbabwe

Après le sommet de la SADC et le renouvellement du Président Mbeki comme médiateur pour trouver une solution à la crise politique et économique du Zimbabwe, les syndicats préparent leurs journées d’action des 3 et 4 avril. La police a déployé des forces importantes dans toutes les grandes villes et le ministre de l’intérieur a lancé un appel contre cette action qui, selon lui, est avant tout politique. Mais pour beaucoup d’observateurs." Même si la grève échoue, nous allons voir le mécontentement social grandir dans les mois à venir parce que la situation va empirer " La solution serait que le Président Mugabe accepte la tenue d’élections libres et justes et surtout qu’il renonce à un nouveau mandat.

Retrouvez cette brève sur la Toile : http://renapas.rezo.net/spip.php?breve393

Retour à la page d'accueil du site RENAPAS
retour à la brève

© RENAPAS